Visite au vignoble de Bourgueil

Samedi 2 avril, par un temps ensoleillé, une trentaine de participants ont bénéficié de la visite des domaines de la Chevalerie à Restigné, Indre-et-Loire (appellation Bourgueil), et du petit Chambord à Cour Cheverny, Loir-et-Cher.

La Chevalerie est une propriété de tradition familiale, d’une trentaine d’hectares, certifié AB (agriculture biologique) et DEMETER (biodynamie). Les vignes y sont toutes âgées de 30 à 70 ans.
A l’arrivée, nous avons pu constater que la taille des vignes était encore en cours car un taille tardive retarde le débourrage et permet ainsi d’éviter les effets potentiellement nocifs des gelées de printemps.

Avec dynamisme et bonne humeur, Laurie, la cadette de la fratrie propriétaire du domaine, nous a d’abord emmené dans la grande cave creusée dans le tuffeau, idéale par sa température constante et son humidité, pour l’élevage des vins.

Nous avons ensuite pu apprécier la diversité des cuvées issues d’un seul cépage , le cabernet franc, selon la nature des sols : le « Peu Muleau » sur sables, les « Galichets » et « Chevalerie » sur sol argilo-siliceux et les « Bretêche », « Bussardières » et « Grand-Mont » sur sol argilo-calcaire.

La philosophie du domaine étant de proposer à la vente des vins ayant bénéficié d’un élevage de quelques années en cave afin d’assouplir les tanins, nous avons pu goûter des bouteilles des diverses cuvées de 2015 à 2018.
Et la créativité étant toujours d’actualité, on y a aussi découvert des cuvées d’assemblage de plusieurs terrains et des expérimentations d’élevage en amphores.

Et pour terminer, chacun a pu faire son choix pour remplir sa cave !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s